Une route écologique construite au Canada

Publié le par Bienvenue dans le blog de djibaba.ingenieur

S5-Une-route-ecologique-construite-au-Canada-5626-copie-1.jpg
La mobilité durable est reine au Canada. La route écologique de Central Valley a été inaugurée récemment : il s'agit d'une nouvelle piste cyclo-piétonnière régionale reliant Vancouver, Burnaby et New Westminster.
Cette piste plane de 24 kilomètres a été conçue pour donner la priorité aux cyclistes et aux piétons sur un parcours qui leur est destiné. Épine dorsale du réseau cyclable régional qui est séparée le plus souvent de la circulation automobile, elle offre un itinéraire direct, agréable et sécuritaire à travers la région.
Cette route se raccorde à des stations du SkyTrain, à des arrêts d'autobus et à d'autres pistes cyclables désignées des trois villes. Elle se veut un moyen efficace et commode de relier des destinations, des collectivités et des lieux de travail de Central Valley, dans Metro Vancouver.
Elle relie les grandes zones naturelles et zones de commerce de détail, d'emploi et d'habitation du centre-ville de Vancouver, de Burnaby et de New Westminster. Elle fournit ainsi d'importantes correspondances avec les réseaux de transport ainsi que des occasions de se récréer et de protéger des zones écosensibles.
La route écologique est facilement accessible à une grande partie de la population locale et relie 11 stations du SkyTrain, 23 lignes d'autobus, 16 pistes cyclables et plusieurs parcs. Elle suit une étroite vallée, Central Valley, qui part de la baie False Creek, à Vancouver, traverse le bassin du lac Burnaby, puis s'étend vers le sud jusqu'à la rivière Fraser, à New Westminster.
Les objectifs affichés : réduire les déplacements en voiture et les embouteillages ; offrir des options de transports écologiques ; améliorer la qualité de l'air ; permettre aux voyageurs d'apprécier les beaux paysages ; constituer une infrastructure de transport et de loisirs pour les générations futures.
La construction de cette route écologique de Central Valley est financée en partie par une contribution maximale de 3,5 millions de dollars dans le cadre du Programme de démonstration en transport urbain de Transports Canada.
Ce programme permet de démontrer, d'évaluer et de favoriser des stratégies efficaces de baisse des émissions de gaz à effet de serre provenant du transport urbain. Des fonds ont également été fournis par la province de la Colombie-Britannique, l'administration régionale des transports, TransLink et les villes de Vancouver, de New Westminster et de Burnaby.
Les poumons verts s'imposent !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article