Réduction du bruit

Publié le par Bienvenue dans le blog de djibaba.ingenieur

 

Réduction du bruit

 

Le bruit est une des nuisances dont les citadins souffrent le plus. D’après une enquête de l’Insee de 2002, 54% des habitants d’agglomérations de plus de 50.000 habitants se déclarent gênés par le bruit à leur domicile.

Comme pour la pollution de l’air, des moyens très concrets peuvent être mis en oeuvre pour réduire la pollution du bruit. Un des moyens les plus économes mais non des plus faciles est d’ailleurs dans le changement de comportements de chacun.

Trafic

L’équation est simple : moins de voitures dans les agglomérations = moins de pollution sonore et atmosphérique.

Diminuer la densité du trafic en faisant payer les entrées dans les agglomérations, augmentant le prix des places de parking, etc.

Ralentir les véhicules se déplaçant dans la ville, en appliquant toutes les techniques de ralentissement : dos d’âne, rétrécissement de la chaussée,

Mise en place de barrière anti-bruit au bord des axes les plus bruyants. Pour être suffisamment efficace, la densité doit être d’au minimum 20 kilo/m².
Certains enrobés spéciaux (béton bitumeux ou revêtements de surface de chaussée), contenant des granulats de caoutchouc ou des billes artificielles poreuse, sont capables d’absorber une partie du bruit des voitures.

Habitat

Le bruit perçu à l’intérieur des bâtiments peut être évité en ayant une rénovation bien ciblée vers l’isolation phonique.

Pour des bruits venant de l’extérieur :
- les fenêtres doivent être étanches
Vérifiez le mastic entre le vitrage et la menuiserie, et entre le cadre de fenêtre et le mur ; si besoin, remplacez le mastic, installez des doubles vitrages, changez les entrées d’air au-dessous des fenêtres si celles-ci sont anciennes. Des rideaux lourds devant les fenêtres auront aussi une fonction d’étouffement des bruits extérieurs.

- la façade ne doit contenir aucune fissure, aucune entrée d’air autour de câbles ou de tuyaux. Si la façade est en brique, vérifiez l’état des joints. Bouchez tout !

Pour des bruits venant de l’intérieur :
- bruit venant d’à côté : doublage du mur avec un revêtement thermo-acoustique
- bruit venant du dessus : pose d’un plafond suspendu
- bruit venant du dessous : pose d’une dalle flottante, ou remplissage du plancher entre les solives d’un matériau absorbant

Pour résumer

(BMP)

Une bonne isolation phonique est aussi une isolation thermique : murs avec inertie thermique importante, double-vitrage. Des chaussées sans surface lisse, rideaux de végétation formant des zones tampons.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article